10 choses à vérifier avant un départ de dernière minute

L’imbroglio autour d’un voyage dernière minute laisse présager des désagréments, à moins de continuer la lecture.


Validité des papiers d’identité


La durée de validité d’une carte d’identité est passée de 10 à 15 ans le 1er janvier 2014. Une donnée qui embrouille bon nombre de voyageurs qui possèdent une carte éditée entre 2004 et 2013. À expiration, elles sont valables pendant 5 ans encore. Seulement, les pays étrangers s’attardent sur la date d’expiration de la pièce comme en Norvège.

Les passeports des pays

6 mois minimum après la fin de votre séjour est la durée exigée dans la plupart des pays pour entrer dans le pays. Jetez-y un coup d’œil et si le voyage dernière minute sera impacté, exigez une nouvelle pièce. La demande se fait dans toutes les mairies ayant la capacité d’établir de tels documents. Un moyen pratique de contourner les attroupements dans les guichets des centres urbains.

Le délai de demande de visa

La majorité de pays hors de l’Europe exige aux touristes et autres voyageurs de faire une demande de visa pour leur séjour, 3 mois avant. La démarche s’opère au consulat ou à l’ambassade dudit pays en France, via internet, courrier ou sur place.

ESTA et AVE

Quitter la France pour les USA ne nécessite pas de visa, toutefois il faut posséder le document ESTA, rédigé 3 jours plus tôt. L’AVE est le pendant de l’ESTA au Canada.

Autorisation parentale pour les mineurs

La réforme est en vigueur : le mineur qui laisse son pays pour l’outremer sans un parent à ses côtés doit posséder une autorisation de quitter le pays AST. Un document pratique à remettre à l’enfant s’il y a des escales dans son trajet. En plus de ce document signé par au moins un parent, l’enfant doit disposer d’une pièce d’identité valide.

Permis international

Conduire hors de l’Union européenne nécessite la détention d’un permis international. La procédure prend du temps, car le traitement passe par la poste, avec comme conséquence l’allongement des délais de traitement.

Acheter la CEAM

Avec la carte européenne d’assurance maladie, vos droits sociaux sont garantis dans les 31 états de l’Espace économique européen. Vous ne déboursez pas de frais pour vos problèmes de santé dans les établissements publics. Si vous optez pour le privé, vous serez remboursé à hauteur des tarifs en vigueur ou de la France si le barème vous avantage.

Faire une évaluation des risques médicaux


De Miami à la Thaïlande, en passant par l’Espagne, les coûts d’intervention médicale divergent. Or seules les interventions urgentes et imprévues seront remboursées par votre assureur après avis du médecin travaillant pour la sécu et la base forfaitaire en France.

L’assurance auto

Vous allez certainement conduire au cours de ce voyage dernière minute. Attention, la carte verte valable dans les 28 pays membres de l’Union européenne est à responsabilité civile, les dommages infligés aux autres.

Les garanties pour la location

À l’étranger, oubliez tous vos contrats ! Seul compte l’assurance proposée l’entreprise de location fait foi.