Achat de bien immobilier à Béziers, comment bien s’investir ?

Idéalement situé à proximité de la mer et les montagnes, Béziers bénéficie d’un cadre idéal pour démarrer une nouvelle vie. Classée au 4è rang dans son département, cette commune héraultaise dispose de nombreux attraits immobiliers, touristiques et économiques.  Ce qui intéresse de plus en plus les investisseurs et les futurs propriétaires. Vous désirez acheter un bien immobilier dans la ville ? Découvrez les démarches à suivre.

Bonnes raisons d’investir à Béziers

Béziers est une ville d’exception qui dispose d’un excellent rapport qualité-prix capable de défier toute concurrence. Vous êtes à la recherche du soleil et d’une ambiance conviviale ? Sachez que cette ville d’avenir n’est pas seulement bonne à vivre, mais aussi à investir.
La ville bénéficie d’un excellent positionnement géographique et est situé dans la zone Pinel B2. Ce même dispositif offre aux investisseurs un avantage fiscal sur le revenu à condition de mettre son bien en location pour une durée de 9 à 12 ans. Cependant, pour assurer une bonne rentabilité, il est important de prendre en compte non seulement le profil du bien, mais aussi son emplacement. Pour vous aider dans vos démarches, que ce soit pour un investissement locatif ou pour une résidence principale, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste en vente de biens immobilier à Béziers.

Investir à Béziers, les différents dispositifs immobiliers

Vous souhaitez acheter un bien à Béziers ? Mise à part la loi Pinel, vous avez encore le choix entre plusieurs dispositifs immobiliers qui vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le prix de votre bien.
La loi Censi-Bouvard en particulier, est un dispositif de défiscalisation offrant aux acheteurs une réduction d’impôt de 11%. Pour ce faire, quelques conditions s’imposent. Ils devront louer leur bien au moins pour une durée de 9 ans. Le plafond d’investissement total est également limité à 300 000€.
Pour ce qui est de la loi Malraux, la défiscalisation doit être calculée sur le montant des travaux de réaménagement dans la limite de réduction de 22 à 30% en fonction des travaux à réaliser. Les frais de travaux sont aussi limités à 100 000€ par an. Une autre condition, le bien doit être situé dans un secteur sauvegardé ou en zone de protection de patrimoine architectural urbain paysager (ZPPAUP).
En choisissant le statut LMNP, vous pouvez également profiter d’une défiscalisation sur un investissement locatif meublé. Par contre, vos revenus locatifs ne doivent pas excéder les 23 000€ par an. Il ne faut pas oublier non plus que ce statut concerne uniquement les biens loués meublés.