Bien comprendre les stratégies pour devenir rentier

Devenir rentier demande sacrifices et une bonne méthode de gestion de trésorerie personnelle. Il est important d’élaborer un budget mensuel afin de rationaliser les dépenses pour constituer une épargne conséquente. Vous devez lister toutes vos dépenses et les classer par ordre de priorité. C’est un processus simple pour évaluer la capacité d’épargne de l’apprenti rentier. Découvrez quelques conseils sur les placements et les stratégies pour devenir rentier.

Devenir rentier entre 18 à 40 ans

Pour trouver le support d’épargne qui vous convient, il est important de déterminer le motif qui vous motive à devenir rentier. Est-ce pour financer des études, acquérir un bien immobilier, retraite ou encore une protection familiale. Entre 18 et 40 ans, l’investisseur doit se préoccuper plutôt à la constitution d’un matelas de sécurité financière. Les investisseurs dans cette tranche d’âge devraient opter pour des livrets d’épargne réglementée comme le Livret A. Celui-ci a permet d’accélérer les démarches pour devenir rentier. Son principal avantage réside dans sa plus grande liquidité. Ce placement offre une garantie de capital, des prélèvements sociaux et une exonération d’impôt, vous pouvez aussi vérifier sur Devenir-rentier.org. Il y a aussi le plan épargne logement ou PEL qui offre à ces investisseurs la possibilité d’acquérir une résidence principale à moindre coût, avec un taux immobilier de 2% pour un délai de remboursement allant jusqu’à 25 ans. Ceux qui osent prendre le risque peuvent aussi opter pour le placement en Bourse via un PEA pour diversifier les placements.

Les placements pour les rentiers de 40 ans et plus

Pour les 40 ans et plus souhaitant devenir rentiers, cette tranche d’âge est le moment idéal pour choisir des placements de plus stables et de plus ambitieux. A cette période, les investisseurs sont tout prêts du but vu que leur revenu salarial n’est plus loin d’atteindre son pic. Ils peuvent servir du capital et des intérêts qu’ils ont perçus pendant leur jeunesse comme apport pour se lancer dans un investissement locatif. Ce placement tire son avantage grâce aux dispositifs de défiscalisation tels que la loi Pinel. Investir dans ce type de placement ouvre droit à une réduction d’impôt sur les revenus, dont le taux dépend de la période de mise en location. C’est à cet âge que beaucoup d’investisseurs sont séduits par les placements très rémunérateurs comme le contrat d’assurance-vie.

 

Pour devenir rentier et atteindre son objectif le plus rapidement, il est important de bien choisir le placement d’investissement selon la tranche d’âge à laquelle vous appartenez.