Chauffe-eau électrique ou thermodynamique ?

On parle beaucoup, actuellement, de développement durable. Dans le domaine de l’énergie, cela inclut l’emplois rationnelle des appareils de chauffage afin de limiter les impacts sur l’environnement. Ainsi, l’enjeu du choix d’un chauffe-eau va donc bien au-delà de nos factures mensuelles. Il faut tout d’abord savoir qu’il en existe plusieurs types, mais les plus courants sont soit ceux qui marchent à l’électricité soit ceux qui ont recours à la thermodynamique. Chaque appareil a ses avantages tout comme ses inconvénients. Dans la pratique, les chauffe-eaux ne sont pas uniquement des appareils utilisés pour un usage domestique, mais peuvent être aussi installés dans les établissements agricoles ou industriels. Il faut donc établir les critères de choix en fonction des modalités d’utilisation.

Le choix le plus courant : le chauffe-eau électrique

En général, les appareils les mieux adaptés pour les ménages restent les modèles électriques. Malgré son rendement assez moyen, le chauffe-eau électrique présente tout de même des avantages non moins négligeables. Ses dimensions sont les premiers qu’on peut citer. En effet, le volume et le poids de ce type cumulus sont beaucoup plus convenables, comparés à ceux des autres appareils. Il existe d’ailleurs des versions de chauffe-eau extra plat. D’autre part, ses performances conviennent très bien à la plupart des résidences d’habitation. Son principe de fonctionnement est également très simple et ne nécessite pas de travaux d’installation de grande envergure. Il suffit de raccorder l’appareil à un contacteur électrique pour le mettre en marche. Côté budget, le prix de ces variantes est plutôt raisonnable, à savoir entre 200 et 1.500 euro. Le coût varie notamment en fonction de sa capacité et de la qualité de la résistance. Pour ce qui est des points négatifs, on peut surtout relever le temps de travail requis par un chauffe-eau électrique pour atteindre la température optimale. L’impact des inconvénients peut également dépendre du contexte à l’avenir. En effet, si les frais de l’électricité sont en hausse dans les années à venir, il est tout à fait logique si le chauffe-eau électrique n’est pas en pole position des appareils les plus recommandés.

Pourquoi opter pour un chauffe-eau thermodynamique ?

À la différence du chauffe-eau électrique, les variétés thermodynamiques sont assez conseillées pour les nouvelles constructions. Il s’agit surtout d’un appareil moderne qui respecte les principes environnementaux et de développement durable. Techniquement parlant, les modèles de chauffage thermodynamique fonctionnent selon le principe du système de pompe à chaleur. Concrètement, ce concept a été simplement transposé au fonctionnement d’un ballon d’eau chaude. À travers la pompe à chaleur, le chauffe-eau collecte l’énergie contenue dans l’air, ce qui en fait déjà de lui un appareil très performant. En effet, cette source d’énergie n’est pas limitée en termes de quantité. Même s’il requiert en même temps de l’électricité, le cumulus thermodynamique est très économique. Ainisi, le système qui marche grâce à une pompe à chaleur consomme moins par rapport à celui qui est équipé d’une résistance. Pour ce qui est de sa capacité, la plupart des appareils moyens de type thermodynamique peuvent très bien subvenir aux besoins quotidiens d’une famille nombreuse. Toutefois, malgré ses performances, il faut admettre que le prix d’achat d’un chauffe-eau thermodynamique est assez élevé. À cela s’ajoutent les dépenses en maintenance et en entretien qui alourdissent la facture. Pourtant sa durabilité est également discutable, puisque comprise entre 6 et 8 ans.