reporting

Comment mettre en place un reporting de gestion simple et efficace ?

Face à une concurrence qui tend à s’intensifier, les chefs d’entreprise doivent user de tous les moyens pour améliorer la compétitivité de leurs établissements. La mise en place d’un système de reporting permettra certainement d’atteindre cet objectif. Toutefois, le dirigeant doit faire le bon choix parmi les outils disponibles afin de s’appuyer sur des données fiables.

Les enjeux du reporting en entreprise

La gestion d’une entreprise n’est pas une mince affaire. L’établissement étant constitué de plusieurs départements autonomes, le dirigeant doit se tenir informé des actions menées par ces différents services. En pratique, surveiller chaque cellule de travail ne peut se faire sans un outil adéquat. Le personnel doit se servir d’un logiciel adapté pour renseigner leurs supérieurs hiérarchiques sur l’avancement des projets en cours. Les informations collectées aideront les membres du comité de direction à prendre les meilleures décisions.
Les données obtenues ne serviront pas uniquement à mieux gérer les affaires courantes, elles seront utiles pour établir les documents prévisionnels. En se fiant aux ventes réalisées pendant l’année précédente, le directeur commercial sera en mesure d’anticiper les fluctuations du chiffre d’affaires. En usant de la même méthode, le chef d’entreprise pourra planifier les investissements après avoir pris connaissance des éventuels imprévus.

Le reporting décisionnel aide donc à élargir ses horizons en tant que gestionnaire. Mais, il améliore également la réactivité du personnel en cas de situation de crise. Effectivement, les responsables identifieront rapidement la source du problème rencontré. Ce qui permet de retrouver une certaine stabilité dans les meilleurs délais.

Choisir un outil de reporting : les points à prendre en compte

Les entrepreneurs peuvent choisir entre d’innombrables logiciels de reporting. Toutefois, il convient de considérer certains points afin de faciliter l’implémentation de ce type d’utilitaire.

Le dirigeant doit tout d’abord opter pour un outil qui simplifie la saisie des données. Un mauvais choix peut réduire la productivité du personnel. En effet, les employés devront s’en servir quotidiennement. Si l’interface ne favorise pas une utilisation intuitive, cela engendrera une perte de temps conséquent.

Les intéressés doivent également s’assurer de la lisibilité des informations. Le logiciel idéal fournit des indicateurs de performance tout en permettant le calcul de certains ratios. On citera aussi la possibilité d’établir des tableaux de bord détaillés. Ces éléments restent les plus simples à interpréter.

Pour dénicher un outil de reporting répondant à ces critères, les chefs d’entreprise doivent poursuivre leurs recherches sur internet. De nombreux éditeurs spécialisés possèdent leurs propres sites web. Ils y présentent plusieurs utilitaires destinés à faciliter la prise de décision.

Enfin, il ne faut pas négliger l’accessibilité des informations. À l’heure actuelle, certaines technologies permettent de profiter d’un accès facile aux données. Cette fonctionnalité sera très utile pour les sociétés qui envoient régulièrement ses employés en voyage d’affaires. Grâce aux systèmes Cloud, le personnel peut visualiser ou éditer les feuilles de reporting depuis n’importe quel appareil (ordinateurs, smartphones, tablettes).