Comment peut-on acquérir une part de bien immobilier dans une SCPI ?

Vous pouvez souscrire à une SCPI à l’aide d’un prêt auprès d’une banque ou de conseillers en gestion de patrimoine. Vous pouvez aussi y accéder à partir d’un contrat d’assurances-vie. Dans tous les cas, l’évolution de la valeur de la part dépend entièrement des différentes fluctuations constatées pendant la durée de l’investissement. Avec ce principe simple, rapide et efficace, vous pouvez augmenter votre revenu. Comment peut-on alors acquérir une part de bien immobilier dans une SCPI ?

Fonctionnement d’une SCPI

Selon quelle-scpi-choisir.com, la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier achètent des parcs immobiliers pour le compte de plusieurs clients particuliers. Elle perçoit ensuite des loyers suite à son investissement et déduit les charges et les entretiens nécessaires avant de verser des parts de revenu à ces investisseurs. La valeur de ces parts dépend de plusieurs paramètres : le choix et la qualité du patrimoine, son emplacement, l’accessibilité…

Privilèges et désagréments

Un investissement en SCPI présente à la fois des privilèges et des désagréments. Toutefois, la société de gestion essaie de réduire au mieux les risques des placements en diversifiant les montants investis par ses investisseurs dans plusieurs parcs immobiliers en même temps.

Versement régulier des revenus

À chaque fin d’année, la valeur des biens immobiliers de la SCPI est évaluée, si cette valeur augmente, le part de chaque membre augmente également, si elle diminue, le part de chaque membre subira les mêmes conséquences. Le versement des revenus s’effectue généralement par trimestre au cours duquel chaque investisseur reçoit la part qui lui est due en fonction de la valeur de son placement. Cette part est nette des charges et la société de gestion assure l’entière responsabilité de la gestion du parc immobilier. A priori, elle gère les locataires, les problèmes juridiques, les maintenances, les réhabilitations nécessaires…

Charges élevées et risquées

Les agents de la SCPI sont pour la plupart rémunérés entre 10 à 14 % par rapport aux prix estimés du ticket d’entrée de chaque investisseur. Sans parler du pourcentage retenu par la société de gestion pour s’occuper des entretiens et des diverses réparations des biens immobiliers en cours d’usage.

L’investissement en SCPI est un placement qui peut tout de même présenter des risques, sans parler du risque de dévaluation des parts au moment de la revente et en fonction des légères fluctuations sur le marché de l’immobilier.

Héritage et transmission

Les donations ou les successions sont tenues en compte dans les placements en SCPI. Par ailleurs, ce type d’investissement est un moyen efficace de transmettre son patrimoine à ses descendants. Lors de la succession, les héritiers reconquièrent la pleine propriété et les droits sont payés au moment de la donation.