Connaissez-vous Ras Al Khaimah et ses avantages?

S’étendant sur une bonne partie de la zone sud du Golfe Persique, le Ras Al Khaïmah est un petit émirat qui a, pourtant, su faire parler de lui sur la scène internationale.

Les projets de développement entrepris par l’émir Saoud Ben Saqr Al Qassimi et ses collaborateurs ont permis à ce pays de se démarquer des autres régions. Actuellement, la place financière de Ras Al Khaïmah se positionne pratiquement au même niveau que celle de Dubaï. Mais quels peuvent être les véritables attraits de cet émirat pour les investisseurs?

Offshore : pourquoi choisir l’émirat Ras Al Khaïmah?

L’offshoring est la meilleure option suggérée aux entrepreneurs qui prévoient d’investir à Ras Al-Khaimah. Cette formule présente divers avantages quel que soit le domaine d’activité (agriculture, pêche, high-tech, immobilier, BTP, ou autres).

Le cadre juridique favorise les investissements internationaux dans la mesure où les lois et règles adoptées facilitent l’intégration et l’établissement des structures. Les retours d’expériences des firmes déjà installés dans l’émirat affirment que ce sont surtout la sécurité des placements et la confidentialité qui intéressent les investisseurs.

La fiscalité et le secteur bancaire font partie des atouts de Ras Al Khaïmah. Les entrepreneurs n’auront aucune difficulté à ouvrir un compte bancaire d’entreprise sur les lieux, amis surtout à effectuer des transferts depuis d’autres destinations.

Aucun dispositif de contrôle des changes n’est adopté. Quant aux taxes et aux impôts, les revenus ainsi que les activités d’importation ou d’exportation sont exonérés. La TVA et toutes les formes de prélèvements fiscaux ont été supprimées.

Les « Free Zone » pour mieux s’installer à Ras Al Khaïmah

La présence des « Free Zone » constitue l’une des spécificités de l’émirat Ras Al Khaïmah. Il s’agit de pôles économiques particuliers dans lesquels les affaires bénéficient d’un cadre souple et assurément avantageux.

Que ce soit en Zone Franche, dans les Centre des Affaires ou encore dans les Centre de Finances Offshores, les investisseurs ont la chance d’optimiser la rentabilité de leurs activités grâce à des démarches et contraintes administratives allégées.

Ainsi, l’intégralité des profits réalisés pourra être rapatriée. En outre, le coût de l’énergie et celui de la main-d’œuvre ont été revu à la baisse dans ces Free Zone.