confiture

Faire sa confiture : le procédé

Il existe mille et une façons de manger ses fruits : crus, en tartes, en desserts et bien entendu en confitures. Et il n’y a rien de plus simple que de faire sa confiture maison, à condition d’avoir la bonne technique et les bons ingrédients. Voici quelques conseils pour réaliser vos confitures comme un chef.

Choisir les bons ingrédients

Les fruits

L’ingrédient à ne pas négliger est le fruit. Que ce soit des fruits de votre jardin, de votre maraîcher ou du commerce, veillez à ne pas prendre des fruits trop mûrs et trop abîmés. Pas assez mûrs, ils manqueront de goût, trop mûrs, ils manqueront d’acidité. Privilégiez toujours des fruits de saison. Une fois les fruits achetés ou cueillis, il faut les préparer. S’ils sont bio, rincez-les, équeutez-les ou dénoyautez-les à la main et coupez-les en morceaux. Si les fruits sont traités, épluchez-les avant de les utiliser.

Le sucre et gélifiants

Il existe du sucre spécial confiture. Il contient de la pectine et de l’acide citrique. C’est le sucre parfait pour les débutants. Vous pouvez cependant utiliser n’importe quel sucre. Le sucre blanc cristallisé est le plus utilisé. Ses grains sont plus gros que le sucre semoule. La cassonade donne une saveur plus épicée et convient également. Quant à la quantité, généralement pour un kilo de fruit, il est recommandé d’utiliser environ 700 grammes de sucre. N’oubliez pas que c’est le sucre qui conserve le fruit, une confiture peu sucrée se conservera peu de temps

Quant au gélifiant, si vous utilisez du sucre spécial confiture, vous n’aurez pas besoin d’en ajouter. Autrement, vous pouvez utiliser de l’agar-agar, une substance naturelle extraite d’algues rouges. On en trouve dans le commerce en poudre. Ce gélifiant va rendre la confiture plus compacte. Pour un kilo de fruits, il faut un à deux grammes d’agar-agar.
La gélatine peut aussi être utilisée. Tout comme l’agar-agar, elle va rendre la confiture compacte. Avant de l’utiliser, il suffit de la plonger dans de l’eau froide pendant 15 minutes avant de l’incorporer à une préparation chaude. Il faut deux feuilles de gélatine pour un kilo de fruits.
Vous pouvez également prendre de la pectine. C’est un gélifiant naturel contenu dans les pépins des fruits, comme les pommes. On en trouve dans le commerce en poudre. On la mélange au sucre avant de l’ajouter à la préparation avec un peu de jus de citron. Comptez quinze grammes de pectine pour un kilo de fruits.

Choisir le bon matériel

Préparer de la confiture demande peu de matériels. Il y a tout de même des ustensiles incontournables.
Une bassine en cuivre est idéale, mais si vous n’en avez pas, un fait-tout à fond épais fera l’affaire, ou mieux, un wok. Une écumoire est nécessaire pour retirer la mousse et les impuretés qui remontent à la surface. Une cuillère en bois et une louche sont également indispensables Enfin, il vous faut des pots en verre, que vous aurez préalablement stérilisés. Pour ce faire, plongez-les dix minutes dans l’eau bouillante. Au bout de dix minutes, sortez-les, posez-les sur un torchon la tête à l’envers et laissez-les refroidir à température ambiante. Vous pouvez utiliser un thermomètre de cuisson si vous en possédez un.

La préparation de base

La recette est simple. Après avoir préparé vos fruits, mettez-les dans la bassine, puis ajoutez le sucre avec le gélifiant et un peu de jus de citron, sauf si votre sucre est spécial confiture. Placez la bassine sur feu vif et laissez cuire environ vingt-cinq à trente minutes, en mélangeant régulièrement. Pour savoir si votre confiture est prête, versez une goutte de la préparation sur une assiette froide, si la goutte se fige et ne coule pas, la confiture est prête. Ôtez les impuretés et la mousse à l’aide de l’écumoire et versez la préparation dans les pots. Après avoir fermé les pots, retournez-les et laissez reposer toute la nuit. Les pots de confitures se conservent dans un endroit sec et frais et à l’abri de la lumière. Il est conseillé de placer votre pot au réfrigérateur une fois entamé.