Hausse de leurs salaires dans le BTP et pénurie de cadres

Les salaires des cadres du secteur des BTP ont été revus à la hausse l’année dernière. Ces professionnels recevront une augmentation de l’ordre de 6 % à 10 %. Plusieurs facteurs permettent d’expliquer cette progression de leur rémunération : pénurie de candidats spécialisés, redynamisation du secteur, contexte institutionnel encourageant, etc.

Les salaires tirés vers le haut par la conjoncture

La croissance du secteur de la construction, toutes spécialités confondues, au cours de l’année 2017 a été remarquable. Le marché de l’emploi et les salaires dans le domaine ont notamment suivi le mouvement.

Les résultats d’une étude menée par un cabinet de recrutement expert du BTP sont significatifs. La renaissance du marché des BTP a entraîné une forte demande en professionnels confirmés spécialisés. L’augmentation de l’embauche dans le secteur, notamment celui des cadres, devrait être constante cette année avec un accent sur les postes en production. Ces derniers sont d’ailleurs les premiers à expérimenter l’insuffisance de spécialistes expérimentés. La hausse des salaires à l’embauche dans cette catégorie sera certainement plus forte.

La surenchère des salaires est à anticiper

Le contexte du marché de l’emploi dans le BTP fait craindre une exagération de la hauteur des salaires. De plus, recruter des personnes polyvalentes est devenu un véritable parcours du combattant.

En effet, les candidats se retrouvent face à un grand nombre de possibilités dû à la multiplicité des offres. Ils prendront notamment compte des avantages et des contraintes relatifs au poste pour décider, en plus du salaire proposé. De leur côté, les entreprises sont à la recherche des meilleurs profils quitte à y mettre le prix pour trouver les personnes qui répondent exactement à leurs besoins et attentes. Il est donc prévisible que les salaires vont continuer à grimper.

Élargir le champ de recrutement

La pénurie de bons candidats, tout comme la hausse des salaires, peut toutefois être mieux gérée. Les postulants misent certes sur le salaire, mais une gestion adaptée des talents et des carrières ainsi que les avantages divers octroyés aux collaborateurs doivent être mieux considérés par les entreprises.

Le recours aux travailleurs expatriés permettra également de freiner la hausse des salaires. Ceux qui sont intéressés par un retour au pays pourront ainsi postuler. Par ailleurs, les spécialistes planchent sur une croissance de près de 2,5 % en volume des activités dans le bâtiment. Une explosion de la demande de main-d’œuvre est alors à prévoir. Recruter des professionnels étrangers représente une solution à ne pas négliger afin de pallier la pénurie éventuelle de collaborateurs.