La chaîne du froid dans l’industrie alimentaire, des étapes clé à ne pas négliger

Dans l’agroalimentaire ou dans des domaines plus scientifiques, la chaîne du froid est un élément fondamental pour assurer la conservation, et de ce fait, la qualité des produits, que ce soit lors du stockage ou lors du transport. La chaîne du froid peut être une étape de réfrigération ou de congélation en fonction des besoins. Quelles sont les étapes essentielles afin de préserver les produits ?

Qu’est-ce que la chaîne du froid ?

La chaîne du froid est un processus qui commence dès la production d’un produit et qui finit au moment de la consommation. Autrement dit, c’est un moyen mis en place pour assurer la qualité de conservation des produits et d’éviter la prolifération des bactéries. La chaîne du froid est ainsi l’ensemble des opérations qui recouvre la production, le stockage, le transport et la distribution, le tout sous une température contrôlée. Elle est aussi connue par l’appellation chaîne frigorifique qui permet de rappeler l’importance du procès de conservation et l’importance de chaque maillon de la chaîne.

Une éventuelle rupture de la chaîne du froid peut être fatale pour les produits. En effet, toutes variations de température que ce soit une hausse de la température ou s’il s’agit de produit décongelé puis recongelé, peuvent entraîner le développement de germes et autres bactéries qui va réduire considérablement la durée de vie du produit voire même rendre ce dernier impossible à consommer.

Quelles sont les étapes essentielles ?

La chaîne du froid commence par la production. Les produits qui nécessitent un surgélateur conservateur sont mis en condition dès les heures qui suivent sa production. Dans cette mesure, la température de mise en conservation est établie selon la réglementation ou fixée par le fabricant en fonction des besoins. La seconde étape est le transport. En effet, les produits doivent être transportés à une température réglementée sauf avec convention avec le fabricant. Afin d’assurer le transport, les camions frigorifiques ainsi que les différentes parties isothermiques doivent répondre à des normes précises. Cela va permettre de maintenir la température, et cela, même en pleine canicule. La troisième étape est l’entreposage. Une fois arrivés à destination, les produits doivent transiter par des plates-formes de distribution avant d’être répartis chez les revendeurs le jour même. Dans le cas contraire, ils devront être stockés dans des entrepôts conditionnés dans lesquels ils pourront rester plusieurs jours voire plusieurs semaines. La quatrième étape est la distribution. Le transport des produits doit répondre aux mêmes exigences que celui de l’acheminement de produits depuis les usines de production. Puis, la cinquième étape est le stockage. En effet, les produits ne sont pas immédiatement mis en rayon. Ils sont d’abord stockés dans des chambres froides dotées d’enregistreurs de température.