La planification familiale naturelle, pour régler la grossesse

Pour favoriser ou éviter une grossesse, il n’y a pas mieux que la planification familiale naturelle. Elle peut s’effectuer de différentes manières : l’observation du cycle menstruel féminin, le retrait masculin ou l’allaitement maternel.

L’observation sur le cycle menstruel féminin

L’observation du cycle menstruel féminin est une des méthodes de planification familiale naturelle. Elle consiste soit à augmenter l’activité sexuelle soit à la diminuer.

Le retrait masculin

C’est une méthode qui consiste à retirer le pénis avant éjaculation. Elle permet d’éviter une grossesse.

L’allaitement maternel

Cette technique est destinée aux femmes qui viennent juste d’accoucher. Si la femme cherche à tomber à nouveau enceinte, il faut que trois critères soient respecter : femme en aménorrhée, allaitement complet et accouchement moins de 6 mois.

Autres méthodes de planification familiale naturelle

La méthode du calendrier est une autre technique de planification familiale naturelle. Elle repose sur le principe de l’observation de la longueur des derniers cycles. Pour éviter une grossesse, il est déconseillé de se fier à cette méthode.

Des méthodes d’auto-observation existent pour une planification familiale naturelle. Elles consistent à collecter des informations telles que la température basale, la glaire cervicale, la position du col de l’utérus ou les tests d’ovulation. C’est seulement après qu’il est possible de déterminer la période de fertilité. Contrairement à la méthode du calendrier, celle-ci est fiable. Les risques d’une grossesse non désirée sont faibles.

Pour en savoir plus sur la planification familiale naturelle, voici quelques livres à consulter : Isabelle et Didier Nicolas, méthodes naturelles de régulation des naissances, Éditions de l’Emmanuel ; Isabelle et Didier Nicolas, Vivre autrement sa sexualité- Découvrir les méthodes naturelles de régulation des naissances, Éditions de l’Emmanuel, juillet 2012, etc.