Le coworking : le mode de travail préféré de la génération Z

 

On a beau parlé des attentes des employeurs concernant les compétences et la qualification de leurs collaborateurs. Ces dernières années, on commence à s’intéresser aux motivations et aux attentes des salariés. Selon les résultats d’une étude menée par Mazars et OpinionWay, les nouvelles générations cherchent des modes de travail flexibles. Les salariés de la génération Z sont parmi  les collaborateurs qui cherchent une organisation et un lieu de travail assez flexibles.  Dans la suite de cette brève, vous pouvez découvrir les attentes de cette génération et comprendre leurs motivations.

La génération Z : Kézako ?

Avant de découvrir leurs attentes et les leurs motivations, il convient, d’abord, de mieux connaitre les collaborateurs de la génération Z. On les appelle aussi «  Les millenials ». Cette génération est composée des personnes nées autour des années 2000. En d’autres termes, la génération Z correspond aux salariés qui arrivent aujourd’hui sur le marché du travail ou ceux qui arriveront bientôt. En 2020, cette tranche d’âge va constituer environ 20% de l’effectif. De ce fait, les entrepreneurs doivent avoir une vision plus ou moins complète des attentes de ces collaborateurs. Par conséquent, les chefs d’entreprises sauront attirer, former et fidéliser ces travailleurs.

La génération Z : Des attentes spécifiques ?

Les chefs d’entreprises doivent connaitre parfaitement les attentes et les caractéristiques de ces travailleurs pour pouvoir les fidéliser et bénéficier de leurs compétences. La génération Z est la première à être née avec internet et toutes ces technologies. De ce fait, elle a un usage inné de ces nouveautés. Cette génération se caractérise par une conscience écologique forte.

Les millenials sont des personnes réalistes et en quête de sécurité. De plus, elles cherchent à s’accomplir dans une approche pragmatique du travail. Ils sont toujours à la recherche du sens et de l’engagement. De ce fait, ils préfèrent les modèles les plus flexibles tels que le travail indépendant et l’entreprenariat.

Travailler dans un bureau Paris 8 fermé et isolé n’est pas du tout une ambition chez les millenials. Au contraire, ils préfèrent travailler dans un cadre qui favorise la flexibilité, la souplesse et les relations utiles entre les travailleurs.

Télétravail ou coworking ?

Il est clair que la génération Z est en quête de flexibilité dans l’organisation et des horaires de travail, le tout dans un environnement ouvert et qui favorise le développement de relations utiles. De ce fait, travailler dans un bureau Paris 8 dans un espace de coworking. De tels espaces de travail sont très plébiscités par la génération Z à raison de 58%.

Entrepreneurs : Comment procéder ?

Les entrepreneurs doivent trouver un bon équilibre pour séduire les millenials. En effet, ils doivent procurer aux collaborateurs un environnement qui favorise les interactions et un mode de travail flexible qui plait à ces jeunes collaborateurs. Les entreprises doivent mettre en place des stratégies de management basées sur la confiance et sur l’autonomie. De plus, elles doivent favoriser un climat collaboratif et un travail d’équipe.

En guise de conclusion…

La génération Z est constituée par les personnes nées autour des années 2000. Ces collaborateurs préfèrent des modes de travail flexibles et autonomes. Ils cherchent aussi à travailler de façon à trouver l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. De leur part, les employeurs doivent leur procurer une ambiance de travail collaborative qui favorise le développement de relations utiles. Les échanges entre les différents collaborateurs enrichissent l’expérience des travailleurs et le potentiel de l’entreprise. La génération Z se caractérise d’une utilisation innée des nouvelles technologies d’où l’importance de l’attirer et de la fidéliser.