Le nettoyage à la glace sèche : une solution intéressante pour l’entretien des équipements industriels

Les industriels doivent respecter de nombreuses normes pour exercer leurs activités en toute légalité. Les autorités compétentes portent une attention particulière à la propreté des usines. Dans ce contexte, les responsables doivent user de différentes méthodes pour nettoyer leurs installations. Le nettoyage à la glace sèche figure parmi les procédés les plus employés.

Le nettoyage à la glace sèche : une solution à de nombreux problèmes

Les industriels ont toujours été confrontés à certaines problématiques concernant les méthodes de nettoyage à employer. Dans le secteur agroalimentaire, l’usage de certains détergents est interdit. Ces substances risquent de contaminer les produits et d’exposer les consommateurs finaux à des risques d’intoxication. Dans l’industrie de pointe, le rinçage à l’eau des outils et des équipements pourraient réduire les performances des machines.

Le nettoyage glace sèche vient résoudre tous ces problèmes. Il s’agit de projeter du dioxyde de carbone solide l’objet à nettoyer. Ce procédé permet de décontaminer et de dégraisser le matériau à traiter. Sous l’action du froid, les salissures se décollent instantanément. Cette solution ne laisse aucune trace d’humidité ou de déchet. Ce qui explique sa popularité au sein des usines. Cette méthode est couramment employée pour nettoyer des outils industriels. Elle n’endommage pas les équipements et n’entraine pas la rouille des composants métalliques. Cette technique est même utilisée pour dépoussiérer les circuits imprimés. Effectivement, la projection de glace carbonique n’est pas abrasive.

Les atouts du nettoyage à la glace sèche

Ce procédé offre de nombreux avantages aux industriels. Il offre un nettoyage rapide et ne nécessite aucune préparation préalable. Contrairement à un lavage à l’eau, il ne sera pas nécessaire d’attendre que la surface sèche. De même, le personnel d’entretien n’aura pas à essuyer la zone traitée. Il s’agit d’un atout considérable au sein des usines. Dans certains cas, les activités seront interrompues jusqu’à ce qu’une machine indispensable soit nettoyée. À l’aide de cette méthode, les responsables pourront écourter cette interruption. Ce qui améliore la productivité par la même occasion.

Cette technique contribue également à limiter le nombre de personnes assignées à la maintenance des équipements. Auparavant, dégraisser ou décontaminer une machine exigeait l’intervention de plusieurs techniciens. Grâce à cette solution de nettoyage industriel, deux ou trois agents devraient suffire. Il faudra uniquement se doter d’un nettoyeur cryogénique performant.

Enfin, cette approche permet de réduire considérablement l’impact de ses activités sur l’environnement. Cette méthode préconise l’usage d’un gaz naturel sans aucun contaminant. Contrairement à certains détergents couramment utilisés dans le secteur industriel, cette substance n’est pas nocive pour la planète. D’ailleurs, le nettoyage à la glace sèche évite à l’entreprise de prendre des mesures particulières pour se débarrasser des déchets produits par le nettoyant employé. Cela permettra encore une fois de réaliser des économies et d’éviter d’embaucher des personnes supplémentaires.