Le syndic de copropriété : un organe essentiel et obligatoire

Le syndic de copropriété est obligatoire dans les immeubles détenus par plusieurs propriétaires. Il représente d’une manière légale le syndicat des copropriétaires. Il joue un rôle important tel que la gestion administrative et financière de la copropriété. Quel que soit son statut, professionnel ou bénévole, il doit assurer ces tâches.

Que stipule la loi sur le syndic de copropriété ?

Une copropriété est mise en place d’office dès qu’un immeuble dispose de plusieurs propriétaires partageant des parties communes et parties privées. Cette situation occasionne inévitablement la création d’un syndicat de copropriétaires sans aucune obligation. Sur ce, la loi impose la création d’un syndic de copropriété qui représentera d’une manière légale le syndicat. Les copropriétaires peuvent donc engager un syndic de copropriété bénévole ou professionnel. Le syndic bénévole est soumis à moins d’obligations tandis que le professionnel doit se conformer aux lois en vigueur. En effet, il est important pour les copropriétaires de choisir celui qui conviendra aux besoins de tout l’immeuble.

Les principaux rôles du syndic de copropriété

En général, un syndic de copropriété doit effectuer plusieurs missions. Il se charge de retrouver les interlocuteurs adaptés pour l’entretien de l’immeuble, en particulier, les équipements dans les parties communes, à savoir la gestion des contrats d’électricité, de gaz et d’eau, la maintenance des ascenseurs et portails, la mise en place de contrats pour la sécurité, le ménage dans les parties communes, etc. Après l’accord de l’assemblée générale, le syndic doit souscrire à une assurance pour la totalité de l’immeuble. Il est aussi tenu à gérer des employés qui se chargent de l’entretien de l’immeuble. Sur le plan administratif, le syndic doit garantir le respect du règlement régissant la copropriété avec une mise à jour de la fiche synthétique ainsi que la mise en place d’une liste de tous les copropriétaires. Sur le plan financier, le syndic assure la gestion du compte bancaire ainsi que d’établir un budget prévisionnel. Il existe encore d’autres tâches, quoi qu’il en soit, les missions du syndic de copropriété veillent au bien-être des occupants de l’immeuble.

Comment choisir son syndic de copropriété ?

Sachant l’importance de la mission du syndic de copropriété, il est important de le choisir suivant quelques critères. Pour cela, vous devez avant tout identifier les besoins de la copropriété. Pour une petite copropriété par exemple, vous pourrez sans aucun souci vous tourner vers un syndic bénévole. Pour une grande copropriété, il est important que ce soit un syndic professionnel, car ses missions doivent respecter la loi. Parfois, il y a besoin de réaliser d’importants travaux au niveau de l’immeuble. Par rapport aux offres existant dans le domaine, il est important de comparer les propositions de plusieurs syndics afin d’avoir un meilleur aperçu des tarifs les plus abordables en fonction des prestations. Des sites spécialisés sont d’ailleurs accessibles pour vous faciliter la tâche. Pour cela, vous devez leur demander de vous procurer des devis. Toutefois, un syndic professionnel digne de ce nom se déplacera en personne pour vérifier l’état des lieux avec son devis.