Les différents types de circuit à réaliser sur le territoire ouzbek

Un passage en Ouzbékistan constitue une étape importante d’un circuit organisé sur la Route mythique de la Soie. En général, de nombreux voyageurs visitent ce pays pour voir des adresses authentiques, mais ils s’y rendent surtout pour s’émerveiller des richesses culturelles locales. Une randonnée à vélo est donc conseillée à ceux qui veulent se rapprocher davantage des résidants. En chemin, les aventuriers admireront de loin des chaînes de montagnes et des vallées isolées, ce qui les dépaysera sans doute pendant ce parcours. En sillonnant les plateaux verdoyants de cette contrée, ils rencontreront aussi des peuples nomades qui vivent dans des yourtes et qui les inviteront à partager avec eux les délices ouzbeks. Ainsi, les curieux en apprendront un peu plus sur les traditions et le mode de vie de ces gens. Après avoir passé une nuit chez l’habitant, les vététistes mettront sûrement le cap sur la ville de Boukhara et ses environs pour réaliser des découvertes historiques intéressantes.

Réaliser un circuit botanique en Ouzbékistan

Pour faire le bonheur des amoureux de la nature, l’Ouzbékistan met à la disposition des étrangers toute une variété d’adresses originales où ils peuvent réaliser un circuit botanique. Il faut quand même savoir que le mois d’avril est le moment propice pour faire ce genre d’expédition, étant donné l’arrivée du printemps en cette période. Parmi les endroits à privilégier durant le parcours, la ville de Tachkent leur comblera à coup sûr, car ce lieu possède des centres d’intérêt qui méritent d’être explorés. De plus, les jardins de Tachkent sont riches en espèces floristiques remarquables, ce qui ravira certainement les contemplatifs. Après être restés un peu de temps dans cette localité, les touristes explorateurs feront aussi un petit saut dans la réserve Baday-Tugay à Nukus. Créée dans le but de protéger les cerfs de Boukhara, cette zone de conservation abrite également des arbres de tugay dans la basse de l’Amou-Daria. Par ailleurs, le désert de Kyzylkum est un autre point à visiter pendant un voyage Ouzbékistan. Il est caractérisé par des plantes sauvages et endémiques comme la végétation tugay.

Parcourir la Route de la Soie pour faire un circuit gastronomique

Au cours d’une escapade en Ouzbékistan, les voyageurs seront sûrement enchantés de faire un circuit gastronomique pour se délecter des spécialités ouzbeks. En effet, la Route de la Soie ne se résumait pas à l’échange des marchandises entre les commerçants. Elle était surtout une voie populaire sur laquelle les Ouzbèks ont livré des épices et des ingrédients pour parfaire toutes sortes de mets. En restant un moment dans la ville de Tachkent donc, les routards auront la chance de goûter à certains plats, dont le « shorba », un genre de soupe de légumes, les « chachliks », des brochettes à base de viande variée ou encore le « tchakka-suzma », un fromage aigre blanc qu’il faut absolument tester. Lors d’un déjeuner dans un restaurant ouzbek, les gourmands auront aussi l’opportunité de déguster le vin local. Toutefois, un séjour chez l’habitant leur donnera l’occasion de manger du « Manty » qui est une recette de gros raviolis à vapeur, farcis à l’agneau et au potiron. Ce repas est servi avec du fromage aigre ou « tchakka » et plaira certainement aux adeptes de cuisine orientale.