Les façons d’éviter les pénalités de remboursement anticipé

Rembourser votre prêt hypothécaire avant son échéance semble être une bonne idée. En plus de posséder votre maison en peu de temps, vous éliminez une partie importante de votre dette rapidement. Tandis que le remboursement anticipé de crédit hypothécaire fonctionne en votre faveur, il n’en va pas de même pour le prêteur. Les prêteurs méprisent généralement le remboursement anticipé de prêt hypothécaire et facturent des pénalités. Heureusement, il est possible de les éviter.

Des pénalités de remboursement anticipé pour compenser la perte d’intérêts du prêteur

Lorsque vous payez votre prêt hypothécaire dans un délai plus court, le prêteur reçoit moins d’intérêts que prévu. Pour cette raison, de nombreux prêteurs facturent une pénalité de remboursement anticipé. La pénalité de remboursement anticipé de prêt est stipulée dans votre contrat. La pénalité de remboursement anticipé peut être imputée de deux manières. L’une, en pourcentage du solde du prêt au moment du remboursement. L’autre, en fonction du nombre de mois d’intérêt restant à couvrir.

Absence des indemnités de remboursement anticipé dans certaines conditions

Il est possible de rembourser son prêt à l’avance sans pénalité de prépaiement pour les crédits à taux variables, prêts à taux zéro et prêts employeurs. En outre, les crédits effectués après le 1er juillet 1999 sont exonérés de pénalité de remboursement anticipé si :

  • le bien hypothéqué est vendu pour un changement d’emploi,
  • l’emprunteur ou son conjoint décède,
  • l’emprunteur est obligé de cesser son activité professionnelle.

Comparer les offres pour éviter les pénalités de remboursement anticipé

Maintenant que vous savez ce qu’est une pénalité de prépaiement, comment pouvez-vous l’éviter ? Le moyen le plus simple consiste à trouver un prêteur qui ne facture pas de pénalité. Il est préférable de profiter d’un simulateur prethypothecaire gratuit pour repérer les offres sans pénalité. Lorsque vous envisagez des prêteurs, demandez-leur quelle est leur politique en matière de pénalités de remboursement anticipé. S’ils en ont un, dure-t-il pendant un certain nombre d’années ou pour toute la durée du prêt ? Quel pourcentage du prêt la pénalité représente-t-elle ? Renseignez-vous bien avant de signer un quelconque contrat.

Des pénalités de remboursement à l’avance en faveur de l’emprunteur

Dans certains cas, les emprunteurs qui ont une bonne cote de crédit ou des acomptes élevés, ou les deux, se voient proposer l’option de pénalité de remboursement anticipé. L’intérêt étant de réduire leur taux d’intérêt, ce qui se traduit par un versement hypothécaire mensuel inférieur. Si une telle option vous est offerte, il est bon de considérer l’importance de la diminution du versement hypothécaire sur vos finance. D’autres paramètres entrent en ligne de compte, notamment la durée pendant laquelle la pénalité de remboursement anticipé est en vigueur. Ces paramètres doivent être évalués pour voir si la clause de pénalité de remboursement anticipé peut être acceptable.

Négocier sur les pénalités de remboursement anticipé

Insistez pour que la pénalité de remboursement anticipé de l’hypothèque ne s’applique que pendant un certain temps et qu’elle ne s’applique pas à la vente de la maison. Avant d’accepter une pénalité de remboursement anticipé de prêt hypothécaire d’un prêteur, assurez-vous que les termes de la pénalité vous favorisent le plus possible.