Les poux et les traitements y afférant

Vous remarquez que votre gamin ne cesse de gratter la tête depuis quelques jours ? Vérifiez, car il s’agit peut-être de problème de poux. Non seulement ces nuisibles se nourrissent de notre sang, mais en plus, ils peuvent générer des infections. Sachez tout de même que les poux de la tête diffèrent bien des poux du corps. Découvrez sans plus attendre les caractéristiques des poux de tête et leur évolution.

 

Les caractéristiques d’un pou de tête

Un pou de tête est un parasite qui vit et qui se nourrit à nos dépens. Ce type de poux est dangereux pour la santé de nos petits, parce qu’il peut provoquer une maladie contagieuse qui d’appelle la pédiculose. Il existe trois types de poux qui vivent au dépens d’un humain ou d’un animal : les poux des oiseaux ou les poux aviaires, les poux suceurs qui vivent au dépens des hommes et des mammifères, les poux mâcheurs ou les mallophages qui vivent au dépens des mammifères. Chez l’homme, on peut citer trois sortes d’insectes hématophages : les poux du corps nommé pediculus humanus corporis, les poux de tête ou les pediculus humanus capitis et les poux du pubis également appelé morpion ou phtirius pubis.

L’évolution des poux

Tous ces types de poux ne vivent pas de la même façon. Mais les poux du corps, les poux des cheveux et les poux du pubis vivent de la même manière. Le pou des cheveux n’est pas dû à la saleté ni au manque d’hygiène. Il peut alors se déplacer facilement de tête en tête et peut féconder entre 15 à 20 femelles à la suite. La femelle de son côté, peut reproduire 5 œufs par jour durant un mois. L’œuf est également appelé lente, il siège sur la tige capillaire pendant 7 jours avant de libérer une lymphe. Ce dernier va s’évolue pendant deux semaines avant de devenir adulte. Ce dernier vivra un mois. Pour récapituler : la lente vit environ une semaine, la nymphe se développe pendant deux semaines et le pou adulte 30 jours.

 

Comment éliminer les poux ?

Pour éliminer les poux, il existe plusieurs solutions naturelles qui permettent de lutter contre ces nuisibles. Tout d’abord, vous pouvez choisir les huiles et huiles essentielles comme l’huile d’olive, l’huile d’amande douce, l’huile végétale de coco, l’huile essentielle d’eucalyptus, l’huile essentielle de citronnelle ou l’huile essentielle de marjolaine. Le vinaigre est également efficace pour lutter contre les poux. Vous avez alors le choix entre le vinaigre de lavande, le vinaigre d’alcool blanc ou le vinaigre de cidre. N’oubliez pas de traiter également les vêtements, les accessoires comme les chapeaux en tissu ou les écharpes, la literie, les peluches et les tapis de chambre. Plusieurs ouvrages allemands, comme Die Kopflaus : Verbreitung und Behandlung de l’auteur Sonja Kellner détaillent plus les techniques pour lutter et éliminer les poux de têtes. Pour parcourir les grandes lignes de cet ouvrage, maîtrisez les bases de la langue avec les cours d’allemand à Paris d’Angelio Academia.