Maison connectée : bonne ou mauvaise idée ?

Plus qu’une tendance, les 3 mots que sont « autonome, intelligent et connecté » distinguent le mode de vie d’aujourd’hui. Le téléphone intelligent a ainsi supplanté celui d’antan quand la voiture autonome est en train de construire son succès. Quid alors de la maison connectée, bonne ou mauvaise idée ?

La maison connectée et son lot d’avantages

Les effets des innovations technologiques sont multiples, comme il est constaté sur les maisons connectées. L’économie d’énergie, tout d’abord, est assurée en alliant l’utilisation d’accessoires intelligents, par exemple un thermostat, un appareil de chauffage et de climatisation ou encore l’éclairage, tous connectés. Le confort apporté par cet ensemble d’objets et d’accessoires intelligents et autonomes est ensuite un autre avantage. Comment ne pas être ravi lorsque, en pénétrant dans une cuisine, la théière connectée ou la machine à café se déclenche automatiquement ?

Mieux encore, le progrès actuel promet une sécurité optimale aux occupants d’une habitation connectée. Pour l’illustrer, les vidéosurveillances comme sur ce site, rivalisent aujourd’hui en matière « d’intelligence et de connectivité », et une foule de nouveautés se surpassent en fonctionnalités. Par exemple, la dernière innovation en date est un support usb du nom de Fathom, ressemblant à une clé usb publicitaire, qu’il faut simplement brancher à une caméra compatible. Le résultat est impressionnant, car un programme d’intelligence artificielle consigné sur le support animera la caméra d’une manière autonome : la sécurité parfaite en somme.

Données collectées et prix : des freins pour l’habitat connecté

Si la question de la sécurité est un des points forts de la maison connectée, il se trouve que c’est aussi une des raisons pour lesquelles elle est encore boudée par une grande partie de la population. Non pas qu’elle soit défaillante ou inefficace dans la protection d’une habitation et de ses résidents, mais plutôt à cause des craintes des consommateurs de voir leurs données personnelles et leurs vies intimes exposées ou diffusées. D’autant plus que le hacking est aujourd’hui une réelle menace pour la sécurisation des données des habitants d’une maison connectée.

Outre cela, si les maisons connectées ne connaissent pas encore le succès de masse malgré tous les avantages qu’elles procurent, c’est en grande partie à cause d’un coût assez conséquent. En effet, le prix d’achat des équipements connectés ajouté aux dépenses liées à leur installation revient encore aujourd’hui assez cher. Malgré une perspective d’économie financière à long terme générée par l’économie d’énergie, peu de consommateurs se laissent encore séduire par les maisons connectées.