Ouzbékistan : le pays aux mille couleurs de l’Asie centrale

Il y a pas mal de gens qui ne connaissent pas encore l’Ouzbékistan.Ceux qui ont déjà entendu parler de ce pays, quant à eux, ont du mal à comprendre l’intérêt d’un voyage dans cette contrée.C’est pourquoi très peu d’étrangers y viennent s’aventurer. Pourtant, cette ancienne république soviétique a tout ce qu’il faut pour être une destination originale.Située au fin fond de l’Asie centrale, elle est enrichie par des paysages époustouflants et un peuple incroyable. En outre, elle est réputée pour ses mosquées, ses mausolées et ses sites surprenants qui jalonnent la route de la soie. En d’autres termes, ce ne sont pas les raisons d’y aller qui manquent.

Ouzbékistan : pays doté d’une diversité culturelle impressionnante

L’un des atouts principaux de l’Ouzbékistan est sarichesse culturelle unique en son genre. Pour rappel, le territoire ouzbek était autrefois sous la domination de l’empire turc, grec, arabe, russe, etc. Ce n’est qu’en 1991 qu’il a eu son indépendance.On peut remarquer ce passé dans bien de domaines si l’on passe un séjour dans la région. À première vue, l’Ouzbékistan reste un pays musulman. L’architecture y est à dominance orientale. On aperçoit partout où l’on va de grands dômes dorés, des mosquées et des mausolées. Cette caractéristique offre, en quelque sorte, aux visiteurs le sentiment d’être dans « Aladdin ».Par ailleurs, les Ouzbeks ont aussi pendant de longues années cohabité avec les Russes.

Durant cette période, ils se sont auto-influencés. C’est la raison pour laquelle le russe est considéré comme la deuxième langue du pays.Ce métissage culturel a fait du peuple ouzbek abordable, amical et très attachant.

Tachkent, l’incontournable de l’Ouzbékistan

Un voyage dans un pays étranger se complète généralement par la visite de la capitale. En Ouzbékistan, c’est Tachkent. Connue comme étant la ville la plus grande et aérée de l’Asie centrale, cette dernière séduit les touristes par son architecture, ses vastes rues etses grands parcs. Les bazars y valent également le détour. Ces endroits représentent le centre de la vie sociale ouzbek, des lieux de haute importance où les habitants avaientl’habitude de se rassembler non seulement pour faire leurs achats, mais aussi pour socialiser et se cultiver.On y trouve des objets que les touristes aiment rapporter de leurs voyages.

La tapisserie ouzbek, de jolies œuvres artisanales, des épices, et tant d’autres sont, par exemple, commercialisés au bazar Chorsu. La visite de Tachkent réveille parfois le souvenir des bazarspersans à ceux qui ont déjà eu l’occasion de voyager en Iran. Malgré cela, les bazars d’Iran ont une somptuosité, une magie et un charme qui leur sont propres.