Quelle cigarette électronique pour quel profil de fumeur ?

La cigarette électronique est de plus en plus populaire et l’on trouve aujourd’hui de nombreux modèles avec des modes et utilisations différents, ce qui peut facilement dérouter un fumeur souhaitant passer à la vape.

Le matériel

La plupart des fumeurs qui souhaitent passer à la cigarette électronique recherchent avant tout du matériel petit qui ne s’éloigne pas trop de la véritable cigarette. Mais aujourd’hui, on constate que le matériel s’est très largement développé pour proposer de plus en plus de formats box certes plus grands mais aussi plus performants. Il est donc plus facile de convaincre un fumeur de choisir un format plus imposant qui sera plus efficace.

L’intérêt d’une box est tout d’abord son autonomie. En effet, celle-ci sera bien évidemment plus importante que sur un tout petit modèle de type cigalike. Leur rechargement est également plus rapide qu’auparavant et la possibilité de vaper pendant ce temps permet d’éviter de devoir s’équiper de plusieurs modèles.

En ce qui concerne l’atomiseur, il doit avant être simple d’utilisation pour qu’un débutant n’ait aucun mal à s’en servir. De plus, son réservoir doit être de bonne taille afin d’éviter de se retrouver à cours de e-liquide trop rapidement. La simplicité doit être le mot d’ordre pour quelqu’un qui débute mais il pourra ensuite s’orienter sur du matériel encore plus performant destiné aux vapoteurs confirmés.

Une chose est sûre, la force du marché actuel est de pouvoir proposer du matériel performant et parfaitement adapté à chaque vapoteur.

Les arômes et le dosage de nicotine

Si le choix du matériel est évidemment une étape importante, le choix du e-liquide l’est tout autant, voire plus. En effet, il est impératif de trouver son e-liquide favori, celui qui nous fera quitter la cigarette classique. Il faut donc tester, parfois de très nombreux liquides, afin de pouvoir trouver une saveur qui plaise réellement. Si la saveur choisie ne plaît pas, le risque est de se lasser très vite et d’abandonner. Une solution peut être d’avoir plusieurs e-liquides pour alterner en fonction des moments et ainsi garder un plaisir intact jour après jour. Car oui, le plaisir est un élément essentiel dans la vape, le plaisir de vaper permet généralement de se tenir éloigné de la cigarette.

Concernant les e-liquides, il ne faut pas oublier les proportions en PG / VG. Le Propylène Glycol permet par exemple de fixer les arômes, un e-liquide à fort taux de PG sera par conséquent plus chargé en arômes. Au contraire, la Glycérine Végétale favorise la production de vapeur mais ne transportera pas aussi bien les saveurs. Un bon équilibre est donc recommandé.

De plus, certaines personnes peuvent présenter une sensibilité au Propylène Glycol et nécessiteront donc un e-liquide plus fortement dosé en glycérine végétale. Dans tous les cas, il ne faut pas confondre sensibilité et le fait de tousser en vapant. La très grande majorité des fumeurs ont toussé en commençant la cigarette électronique non pas à cause du PG mais bien à cause du tabac qui irrite la gorge. Et puisque le menthol a tendance à anesthésier la gorge, de nombreux vapoteurs se tournent vers des e-liquides mentholés afin de ne pas tousser. Dans tous les cas pas de panique, tout cela disparaît très rapidement après quelques bouffées.

Le second élément qui permettra de réussir son arrêt du tabac sans rechuter est bien évidemment la nicotine. Si la nicotine participe grandement à la dépendance, elle n’est pourtant pas dangereuse et ses effets sont comparables à ceux de la caféine, au contraire c’est bien la combustion du tabac qui représente un réel danger. Pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique, la nicotine est donc une alliée de poids sans laquelle il est très difficile d’arrêter.

Une inquiétude revient très souvent : pourquoi a-t-on l’impression d’avoir toujours sa cigarette électronique à la main ? C’est simplement l’effet d’une efficacité moindre dans la délivrance de la nicotine car la nicotine que l’on obtient en 5 minutes avec une cigarette classique s’obtiendra en 30 minutes environ avec une cigarette électronique. L’effet de la nouveauté est également responsable, on a toujours tendance à sur-utiliser un objet récemment acheté, le téléphone portable en est le parfait exemple…

Le dosage de nicotine

C’est probablement la question la plus importante lorsque l’on débute la cigarette électronique ! Il faut tout d’abord savoir qu’il faut choisir un e-liquide avec la plus forte dose de nicotine que l’on puisse supporter afin d’éviter tout symptôme de manque. On entend souvent qu’un “petit fumeur” aura besoin d’un dosage plus réduit tandis qu’un “gros fumeur” nécessitera un dosage beaucoup plus important. Dans la réalité il n’en est rien car un fumeur de 4 ou 5 cigarettes par jour pourrait avoir besoin d’un fort dosage de nicotine pour les éliminer. En effet, un fumeur tirera sur sa cigarette pour obtenir exactement le dosage dont il a besoin, le nombre de cigarettes fumées n’est donc pas un indicateur pour évaluer le dosage du e-liquide.

Aujourd’hui avec la Directive Européenne, la nicotine contenue dans les e-liquides est limitée à 18 mg./ml et ce dosage peut ne pas être suffisant pour certains. La solution est donc de combiner la cigarette électronique à un autre substitut comme le patch. De cette façon, le fumeur pourra avoir la dose de nicotine qui lui convient et vapera plus ou moins pour compléter ce dosage.

Découvrir une nouvelle forme de plaisir

Si l’achat d’une cigarette électronique représente un budget de départ, celui-ci est finalement très vite amorti si l’on cesse totalement de fumer. Mais attention, il faudra par exemple éviter de baisser son taux de nicotine trop rapidement au risque de retourner vers la cigarette classique.

Il vaut mieux attendre que ce soit le corps qui décide (nausée, maux de tête), ceci se fera naturellement puisque la nicotine contenue dans les e-liquides est plus pure et donc moins addictive.

De plus, en passant sur du matériel plus performant comme un dripper, il sera probable d’avoir l’impression que le dosage de nicotine est plus fort. Un piège dans lequel il ne faudra pas tomber au risque de reprendre une cigarette…

Quoi qu’il en soit, le plaisir est la clé du succès. Tester de nouveaux e-liquides, se racheter du nouveau matériel, retrouver le goût, reprendre le sport et surtout ne plus être dépendant du tabac tout en prenant plaisir à découvrir de nouvelles saveurs. Chaque fumeur peut trouver la cigarette électronique qui lui convient et en suivant ces quelques conseils, se sevrer efficacement tout en prenant du plaisir !