Remplacer son ancienne chaudière : un investissement rentable

Élément indispensable du foyer surtout en période hivernale, le chauffage rend la maison confortable et y instaure une température ambiante. Parmi les différents moyens dont on dispose pour chauffer notre logis, on distingue les chaudières, avec un grand nombre de modèles en vente et une variété de sources énergétiques disponibles. Pour diverses raisons, il arrive qu’on ait à remplacer sa chaudière.

Pourquoi remplacer sa chaudière ?

Toute chaudière a une durée de vie. Si vous êtes chanceux et que vous l’avez bien entretenue, elle gardera ses performances pendant une quinzaine d’années voire 25 ans. Et si vous n’avez constaté aucune panne durant toute cette période, pensez quand même à la remplacer car plus elle sera vieille plus les pièces de rechange sont rares et parfois coûteuses. En ce qui concerne l’énergie, une chaudière âgée consomme beaucoup d’énergie et son rendement baisse considérablement.

D’autre part, les pannes peuvent être fréquentes en se succédant et se répétant. Avec le temps, votre vieille chaudière aura du mal à démarrer et vous risquez des fuites, ou encore perdre des pièces petit à petit. En accumulant les diverses réparations, celles-ci vous coûteront probablement plus cher et ce sera votre portefeuille qui va en pâtir. Ainsi par rapport aux prévisions, votre budget d’investissement sera largement dépassé.

Parmi les raisons pour lesquelles le remplacement de sa chaudière apparaît pertinent est le changement des besoins de chauffage. Lorsqu’on accueille un invité de plus ou au contraire lorsque votre enfant quitte le nid familial, il serait plus judicieux de prendre une chaudière avec les performances adéquates.

Le changement de chaudière peut également répondre à un désir de se tourner vers des modèles plus écologiques. Cela  est une très belle initiative.Comment choisir la chaudière qui vous convient ?

Il faut savoir que les chaudières sont classées selon la source d’énergie utilisée mais aussi selon leur performance. Mais avant toute chose, il est important de définir vos besoins en matière de chauffage, la surface allouée à la chaudière ainsi que les caractéristiques de votre logement et enfin votre budget. Après, vous pourrez pencher sur un modèle sur lequel vous aurez flashé en plus de répondre à vos exigences.

Différentes sources d’énergie permettent d’alimenter une chaudière.  On distingue l’électricité, le bois, le gaz, le fioul, mais aussi l’énergie solaire. Certaines sont plus écologiques que d’autres, et avec l’avancement technologique, il ne serait pas étonnant d’en voir de nouvelles arriver sur le marché. Quant à la performance, on trouve les chaudières à condensation, à ventilation et à basse température notamment les moins énergivores. Si vous n’arrivez pas à vous décider, prenez contact avec un professionnel. Il pourra effectuer l’audit énergétique à votre place et vous guider lors de votre achat.

N’oubliez pas que depuis 2018, le changement de votre chaudière pour un modèle plus écologique et moins énergivore telle que les chaudières à granulés de bois ou les chaudières à condensation vous donne droit à un crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Une prime pour votre contribution à la protection de l’environnement.

Comment installer sa nouvelle chaudière ?

Vous pouvez choisir d’installer vous-même votre chaudière. Cela ne parait pas difficile, mais vous risquez de vous perdre dans les branchements ainsi que les réglages qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’appareil. Il est préférable de faire appel à un spécialiste. Vous aurez l’avantage de bénéficier d’une assurance, mais aussi d’une garantie si une panne survient. En outre, l’installateur pourra vous conseiller pour l’entretien de votre appareil.

De plus, plusieurs sociétés présentent des offres intéressantes. En plus de vous offrir le devis, elles proposent de vous installer gratuitement la chaudière.