Top 3 des festivals auxquels assister lors d’un voyage à l’île Maurice

Pour les prochaines vacances, les passionnés d’exploration exceptionnelle ont un large choix en ce qui concerne la destination de voyage. L’île Maurice compte parmi les endroits qui sont à privilégier, tant elle propose un éventail intéressant de choses à découvrir. Le patrimoine culturel de l’île constitue, entre autres, un écrin de trésors fabuleux qui sont à ne pas rater. Les vacanciers ont notamment intérêt à assister à quelques-unes des manifestations culturelles qui se tiennent chaque année sur l’île Maurice pour saisir parfaitement les valeurs inégalées de cette destination.

Maha Shivaratree

Les festivités du Maha Shivaratree sont d’une manière générale, célébrées au mois de février ou en mars. Les cérémonies en question durent environ trois à quatre jours. Le Maha Shivaratree est en fait fêté en l’honneur du dieu hindou Shiva. Les pèlerins s’habillent tous en blanc et entament une marche en direction du lac sacré de Grand Bassin où ils emmènent également le Kanwar qui est une arche de bois couvert de petits miroirs et de fleurs. Une fois le pèlerinage effectué, les adeptes célébrant le Maha Shivaratree rapportent l’eau sainte du lac de Grand Bassin dans leur foyer. Assister au Maha Shivaratree lors d’un séjour à l’île Maurice c’est comme revivre un grand rituel hindou sur les rives sacrées du Gange en Inde.

Divali

La fête de Divali est en fait une célébration de la victoire de la lumière sur les ténèbres. Cette situation met en scène le roi mythique de l’Inde et le démon Ravana. Divali est également une commémoration de la destruction du démon Narakasuram par le dieu hindou Krishna. Les balcons ainsi que les murs et les cours ornés de petites lampes d’argile, allumées au coucher du soleil, sont ce que l’on distingue le plus lors de la célébration du Divali. Ces petits rayons dorés sont notamment mis en place pour servir de guide à la déesse de la richesse et de la bonne fortune pour l’acheminer en direction du propriétaire des lampes d’argile. Pendant le Divali, au mois d’octobre ou de novembre, c’est toute l’île Maurice qui s’embellit d’étoiles brillantes.

La Marche sur le feu

Un rituel assez peu commun et surtout spectaculaire, la marche sur le feu à l’île Maurice représente un événement qui marquera certainement les esprits des vacanciers. Pour commencer, les marcheurs et les prêtres prennent un bain. Des prières sont effectuées au bord de l’océan ou au bord d’une rivière avant une réunion dans un temple pour préparer la procession. C’est ensuite dans un tout autre temple que la marche sur le feu sera réalisée.

Par ailleurs, certains participants à cet événement d’exception peuvent tout à fait porter un vase en métal ou en pierre (le Karagam) avec des offrandes, mais aussi des fleurs, des citrons verts et aussi des sabres dedans. Pour finir, un tapis de braise de pas moins de 7 mètres de long est préparé pour la cérémonie en question. C’est sur ce fameux tapis que les pénitents s’achemineront derrière le char à l’effigie de la vertueuse Mariamen (incarnation de la montagnarde Parvati).