maquillage permanent

Tout sur la formation en maquillage permanent

À l’heure actuelle, nombreuses sont les personnes qui suivent des formations spécifiques pour créer une petite entreprise dans le domaine du maquillage. Il s’agit surtout de jeunes filles et femmes qui s’intéressent au monde de la beauté, dont le maquillage permanent en fait partie. Pour la plupart, la formation constitue une aventure dans un métier nouveau et dans le vent. Quant aux maquilleuses professionnelles, apprendre le maquillage permanent est un tremplin pour leur carrière et reste un élément important à inclure dans leur CV.

Les intérêts du maquillage permanent

Le maquillage permanent se caractérise avant tout par sa durée qui du saut du lit jusqu’à la nuit ne s’estompe pas. Par ailleurs :

  • Il permet à toutes les femmes d’être déjà maquillées dès le réveil ;
  • Il est basé sur la dermopigmentation, une injection des pigments stériles au niveau de la couche superficielle de l’épiderme ;
  • Les tracés du maquillage ne s’estompent qu’après 2 ou 3 ans ;
  • L’intervention peut mettre en valeur le regard en restructurant les sourcils ou en soulignant les yeux (zones périoculaires) ;
  • Il agit également et directement sur les lèvres (repulpées ou recolorées) ;
  • Il permet aussi de camoufler les imperfections ;
  • Le maquillage permanent sert également à ajouter de faux grains de beauté.

La formation en maquillage permanent

Apprendre un nouveau métier dans le domaine de la beauté est offert à tout le monde. Les établissements dans ce domaine sont nombreux. Mais, il faut savoir qu’une fois la décision d’apprendre le maquillage permanent est définitive, il va falloir ensuite penser aux différents produits, accessoires et divers matériels à utiliser. C’est également capital si l’ouverture d’un salon est envisagée.

D’une manière générale, une formation de maquillage permanent comprend :

  • La dermopigmentation : introduction dans le derme d’une substance colorée afin de dessiner un motif visible, permanent ou semi-permanent ;
  • L’utilisation d’un appareil très précis pour apprendre à implanter des pigments dans l’épiderme, avec l’usage d’une crème anesthésiante ;
  • Le bon choix pour une morphologie d’un visage donné, ainsi que le bon choix du pigment à utiliser en fonction de la couleur de la peau à traiter ;
  • La familiarisation avec les lignes, le premier élément de la structure du maquillage : celles qui allongent, affinent ou élargissent le visage ;
  • La familiarisation avec les lignes ascendantes qui vieillissent ou donnent une mauvaise mine ;
  • La familiarisation avec le modelage du dessin général des reliefs du visage : pommettes, arcades sourcilières, nez ;
  • L’apprentissage des deux principes fondamentaux pour corriger des zones du visage : utilisation du clair et du foncé, utilisation des couleurs complémentaires ;
  • La familiarisation avec les diverses techniques pour redessiner la courbe de la bouche dont les lèvres, pour redessiner les sourcils, les pommettes ;
  • La familiarisation avec les techniques pour le maquillage permanent des sourcils : recréer chaque poil avec la méthode du Hairstroke ou remplissage.