Un voyage au bout du monde au Vietnam

Une culture authentique, des sites et des paysages d’une beauté incomparable, voilà ce qui vous attend au Vietnam. Partez à la découverte de ce pays en  famille, entre amis ou en amoureux. Le saviez-vous ? Outre la langue locale, les informations sur les panneaux et dans les stations de transport du Vietnam sont communiquées en anglais. Ainsi, vous explorerez les incontournables par vous-même. Pour mieux communiquer lors de votre séjour, apprenez les bases avec Angelio Academia. Suivez des cours d’anglais à Paris quelques mois avant votre départ.

 

Les escales obligatoires au Vietnam

Le Vietnam dessine un S presque parfait le long du littoral oriental de la péninsule indochinoise. Dans le nord, l’on se laisse envouter au fil des rizières en terrasses épousant parfaitement les courbes de montagnes comme dans la région de Sapa. Les voyageurs en profitent pour aller à la rencontre des tribus montagnardes à l’image des Hmong. Toujours dans cette partie du Vietnam, le voyage conduit certainement vers un des plus impressionnants sites naturels du pays, la baie d’Along. Admirez en ce lieu les pains de sucre en équilibre sur les eaux émeraude de la baie, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO.

 

Les destinations balnéaires du Vietnam

Un séjour au Vietnam peut également rimer avec vacances balnéaires. Les destinations les plus populaires se trouvent dans le sud du pays comme Nha Trang et Mũi Né, très appréciée des surfeurs. Le sud abrite également l’ancienne Saïgon, plus connue sous le nom d’Hô Chi Minh-Ville. Son effervescence tranche avec la tranquillité de Hanoï, la capitale vietnamienne.

 

Hanoï, le joyau du nord du Vietnam

Hanoï se trouve dans le nord du Vietnam. Bien qu’elle arbore le titre de capitale, Hanoi demeure une ville à taille humaine, agréable à vivre, qui jongle habilement entre le moderne et l’ancien. De l’ancienne Hanoi, la cité actuelle a gardé la vieille ville. Au fil des ruelles du noyau historique, découvrez les quartiers autrefois spécialisés dans le textile, les confiseries, la ferronnerie et de nombreux autres métiers alors en vogue au début du 20e siècle.

 

Les monuments emblématiques de Hanoï

Poursuivez la balade vers les temples et pagodes dont regorge la capitale. S’il fallait n’en visiter qu’une seule, optez pour la plus ancienne pagode de Hanoï, celle de Trấn Quốc. Cette haute structure tout en rouge qui va en s’amincissant vers le sommet a été construite au 17e siècle au bord d’un immense lac d’eau douce, le plus grand de la ville. Sa visite inclut bien sûr une agréable promenade dans le joli jardin qui l’entoure. La Hanoï coloniale persiste également dans le paysage de la capitale moderne, surtout du côté de la rue Phan Dinh Phung jalonnée de belles villas d’époque. Pour étoffer la visite, un circuit des musées de la ville s’impose. Le musée national d’histoire vietnamienne est bien sûr immanquable, mais celui dédié aux beaux-arts vaut largement le détour pour apprécier le savoir-faire vietnamien dans l’art de la laque et de la peinture sur soie entre autres.