Comment bien choisir un logiciel de récupération de données ?

La récupération de données sur disque dur passe généralement par l’utilisation d’un ou de plusieurs logiciels. Qu’il s’agisse de données effacées par inadvertance ou infectées par des virus, le recours à un logiciel s’impose. Mais comment optimiser le choix d’un tel outil.

La licence

Un bon logiciel de récupération de données perdues doit être titulaire d’une licence. Cette dernière valide le caractère authentique, la performance et la fiabilité du logiciel. Certes, un bon logiciel n’est pas donné, mais il garantit les meilleurs résultats. Pour en trouver, il faut faire le tour du web et consulter les forums spécialisés.  Étant donné que cet outil est particulièrement cher, il est parfois plus intéressant de se tourner vers un professionnel qualifié pour la récupération des données plutôt que d’investir pour son achat. Bien entendu, il faut bien peser le pour et le contre avant de faire un choix.

L’ergonomie

Un bon logiciel de récupération de données sur disque dur doit présenter une interface intuitive. En général, ce sont des novices qui se procurent de tels logiciels pour ne pas faire appel à des professionnels qualifiés. Ainsi, si l’outil présente une interface ergonomique, la manipulation promet d’être aisée. Même les novices s’en sortiront comme des pros surtout si l’outil est livré avec un manuel d’utilisation.

Les fonctionnalités

Les logiciels de récupération des données perdues sont répartis dans différentes catégories. Afin d’optimiser leur choix, il est recommandé de vérifier les options. Le produit choisir doit pouvoir assurer toutes les étapes de la récupération dans le cas où la perte des données a été occasionnée par une fausse manipulation ou par une infection virale.  Bien entendu, il faut également prendre en compte son budget, car certains logiciels sont particulièrement onéreux.

Le mode de fonctionnement

Le mode de fonctionnement d’un logiciel de récupération des données doit également être vérifié avant l’achat. Parfois, l’outil passe par plusieurs étapes avant que les données soient récupérées et tout au long de ces étapes, l’utilisateur doit être présent. En revanche, il existe de logiciel totalement autonome et  qui laisse son utilisateur vaquer à ses occupations pendant toute la durée du processus de récupération. Ce type de logiciel est recommandé à ceux qui n’ont pas le temps de surveiller le logiciel pendant qu’il fonctionne.

Certes, bien faire le choix d’un logiciel de récupération est conseillé mais si le problème est complexe, il est préférable de s’adresser à un professionnel expérimenté.