En savoir plus sur l’isolation des combles

Quels avantages présente l’isolation des combles ? En priorité, elle préserve votre habitation des déperditions thermiques dont 30 % s’effectuent par le toit. Combles perdus ou aménagés, quelle technique est la mieux adaptée ? Pour en savoir plus sur l’isolation des combles, une présentation s’impose :

Les avantages d’une bonne isolation des combles

La qualité d’isolation que vous apportez à vos combles est primordiale pour votre confort de vie et la réduction de vos dépenses d’énergie.
Bien isoler ses combles permet de réduire les ponts thermiques, réduire les déperditions de chaleur et réaliser des économies de chauffage. D’autres bénéfices sont liés cette isolation : mieux conserver la fraîcheur en été et améliorer l’isolation phonique. Un gain de confort sur tous les fronts. De plus, les travaux de rénovation des combles assurent un meilleur classement DPE (Diagnostic de la Performance Energétique) très avantageux en cas de revente.

Les différentes techniques et matériaux d’isolation

Selon que la configuration de vos combles perdus ou aménagés, les méthodes d’isolation varient.

Combles perdus

La réglementation thermique RT 2012 oblige la pose d’une membrane d’étanchéité à l’air pour tous les permis de construire déposés depuis le 1er janvier 2013. Pour les logements anciens, il n’y a pas d’obligation mais ce procédé permet de lutter contre les fuites d’air. Parmi les autres méthodes, il existe la pose de rouleaux isolants. Cette solution, simple et peu onéreuse, consiste à installer une ou deux couches d’isolant dans les combles perdus. Notez aussi la technique de soufflage : à l’aide d’une souffleuse (ou cardeuse) des granulés sont répandus sur le plancher. Elle est idéale lorsque les combles sont difficiles d’accès. Enfin, l’isolation par épandage manuel : la plus économique.

Combles aménagés

Il existe 2 moyens d’isoler des combles aménagés : par l’intérieur ou l’extérieur

 

Par l’intérieur

Pour des combles à charpente fermette industrielle, une simple couche d’isolant et la pose d’un pare-vapeur sont nécessaires. Pour des combles à charpente traditionnelle, l’opération nécessite deux couches pour assurer la continuité du pont thermique.

Par l’extérieur

Plusieurs méthodes se présentent : sarking, pose entre chevrons, panneaux portants. Notez cependant que leurs mises en œuvre sont plus coûteuses. Elles imposent de découvrir le toit pour y fixer différents types d’isolants et le couvrir à nouveau.

En matière d’isolation, de nombreux matériaux traditionnels ou innovants sont utilisés. Certains se présentent sous forme de laines, de panneaux rigides, de feutres ou de flocons. On distingue les laines minérales, les laines végétales, les flocons (utilisés notamment pour l’épandage) en ouate de cellulose ou fibres de bois. D’autres isolants très performants sont employés : les plumes, la laine animale, voire le textile recyclé. L’isolant thermo-réflecteur (ou isolant mince) est composé de plusieurs couches d’aluminium doublées de mousse ou de feutre. Il a l’avantage d’être très mince et très simple à poser, cependant il est réputé moins efficace.

La technique d’isolation que vous choisirez déterminera le choix de l’isolant.

Qui peut effectuer ces travaux d’isolation ?

Vous pouvez effectuer vous-même ces travaux. Par contre, veillez toujours à sélectionner avec soin votre isolant en fonction de la certification ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) par exemple. Prenez les précautions d’usage pour leur manipulation et leur installation (attention aux sources de chaleur ou d’électricité). Ces opérations sont souvent très techniques : pour ne pas risquer de vous compliquer la tâche ou mal réaliser ces mises en place, mieux vaut prendre conseil auprès de professionnels.
Bon à savoir : faire appel à un artisan ou une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’environnement) vous permet de bénéficier de l’éco-prêt PTZ (Prêt à taux zéro) pour le financement de vos travaux. Les détails de cette offre sont disponibles sur le site officiel du Service Public.

Les travaux d’isolation des combles impliquent une préparation minutieuse et l’étude de toutes les solutions. N’hésitez pas à faire intervenir plusieurs professionnels et faire établir des devis avant de prendre votre décision.