L’art de renégocier un prêt

L’objectif d’une renégociation de prêt serait de bénéficier de conditions plus avantageuses comme une baisse du taux, un ajustement des mensualités et la durée du crédit, voire un remboursement anticipé en évitant les pénalités. Comme conseils pour renégocier un crédit, l’emprunteur ne doit pas hésiter à contacter plusieurs banques pour ce faire. Effectivement, la banque ou l’organisme de prêt a tendance à considérer que ses clients sont acquis si les concurrents fournissent plus d’efforts pour attirer de nouveaux clients. Pour faciliter la démarche, l’emprunteur peut faire appel à un courtier pour l’aider pour les renégociations. Cependant, il ne faut pas oublier de prendre en compte le coût de son intervention. Avant de le contacter, l’emprunteur doit bien définir si le recours à un expert professionnel est rentable pour les renégociations.

La renégociation d’un prêt étudiant ou d’un prêt personnel

Les prêts étudiants, les crédits à la consommation ou le prêt personnel sont rarement révisés car ils sont généralement octroyés sur des durées courtes, soit de 2 à 7 ans. Il faut savoir que les premières années, l’emprunteur paie la majeure partie des intérêts. De toute évidence, il ne serait pas rentable de renégocier un crédit à la consommation ou un prêt étudiant au bout de plusieurs années. En effet, cette démarche implique que l’emprunteur est tenu de payer de nouveaux intérêts au nouveau taux si les frais de dossier seront facturés une deuxième fois. En toute sincérité, une telle opération n’est guère avantageuse pour l’emprunteur. Ce qui serait intéressant, ce serait de négocier un remboursement anticipé sans pénalités, à la conclusion du contrat de prêt. Cela permettra à l’emprunteur de se ménager une porte de sortie si une rentrée d’argent imprévue se présentait.

Et la renégociation d’un crédit immobilier ?

Comme annoncé précédemment, la renégociation de crédit concerne le plus souvent les crédits immobiliers, puisqu’ils courent généralement sur de longues périodes. Tel qu’il a été stipulé pour les crédits à la consommation, l’emprunteur doit mettre en rapport le coût de la renégociation (intérêts déjà payés et nouveaux frais de dossier) avec l’économie qu’il espère avoir. Dans ce cas, par contre, un courtier est le précieux allié tout désigné, pour dénicher les meilleurs taux. Il mettra son savoir-faire et son expertise au service de l’emprunteur.