Parole de Jane : les jouets de nos enfants toxiques ?

Sophie la girafe doit-elle disparaître du marché des articles de puériculture ? Le constat d’une mère de deux garçons a fait douter les internautes sur les forums et réseaux sociaux après son témoignage traumatisant sur la moisissure du jouet. Or, ses propos ne concernent en aucun cas la qualité du produit, les moisissures sont plutôt dues au non-respect des recommandations de Vulli.

Sophie la girafe présente des moisissures?

À la fin de 2016, une mère de famille dentiste a constaté que Sophie la girafe dégage une odeur bizarre qui stimulait sa curiosité. À cet effet, elle a décidé de couper l’article pour voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Par surprise, elle constate des moisissures dans les entrailles du hochet. Très déçue, elle a tout de suite posté des photos de la girafe avec les micro-organismes se trouvant dans son corps.

Après ce témoignage, une autre personne a aussi averti les parents des risques de cette girafe sur Amazon. Ces faits sont devenus les principaux promoteurs de la grande polémique concernant ce jouet. Or, après analyse, tous ces arguments sont infondés et veulent tout simplement détériorer la marque. Après tout, quels composants dans les jouets de la compagnie est à l’origine de cela ? Sur ce, beaucoup de parents gardent en eux l’idée que la petite Sophie est saine et les substances présentes à l’intérieur sont nées à partir d’une mégarde des adultes. Des millions de mamans et de papas continuent à offrir cet article aux tout-petits, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Sophie reste un jouet sain et sûr

Malgré la panique et le trouble de certains parents sur internet, le fabricant de Sophie la girafe s’apprête à répondre à toutes les questions posées afin de défendre la marque en apportant des preuves impressionnantes sur la qualité du produit. Il affirme que cet objet est conçu à partir du respect des normes strictes et sévères Européennes et mondiales. Aussi, la petite Sophie passe sous plusieurs analyses avant d’être mise en vente. Ces dernières prouvent que le produit est conforme aux bébés et ne présente aucun danger pour l’utilisateur.

Par rapport à sa fabrication, Sophie est connue à travers le monde depuis 60 ans déjà. L’expérience et le savoir-faire du concepteur l’ont permis à réaliser un article qui convient à la demande des parents. Concernant la moisissure, il est bien noté que l’article n’est pas un jouet de bain. Il est donc fortement déconseillé de l’immerger totalement dans l’eau. Comme tout objet mouillé, s’il n’est pas séché complètement, des micro-organismes peuvent avoir lieu et c’est le cas de la maman qui a témoigné contre Vulli. Toutefois, un docteur en laboratoire indique que les moisissures ne sont pas toxiques pour un enfant avec un bon système immunitaire.