Précautions d’usage d’une cup menstruelle

La cup menstruelle promet d’être un allié de taille pour les femmes en période de règles. À la différence d’un tampon ou d’une serviette hygiénique, elle n’entraîne aucune mauvaise odeur, car le flux menstruel ne sera pas en contact avec l’air.  De plus, elle garantit une économie conséquente, car une ou deux coupes menstruelles suffisent à une femme pour faire face à toutes ses périodes de règles. Toutefois, l’utilisation de cette protection nécessite un certain nombre de précautions. Détails à ce sujet.

Achat et première utilisation de la cup menstruelle

Pour être sûr d’avoir une coupe menstruelle de qualité, il faut faire l’achat auprès d’une pharmacie ou d’un distributeur agréé du produit. En effet, de nombreux modèles de contrefaçon sont disponibles en ligne d’où la nécessité d’être prudent. Une fois le produit acheté, il ne faut pas l’utiliser tout de suite. La stérilisation s’impose afin d’éliminer les produits de conservation et d’éventuelles saletés. Pour ce faire, il faut faire bouillir de l’eau dans une casserole. La cup est ensuite plongée dans l’eau bouillante pendant une ou deux minutes.

Entretien lors de l’utilisation

La stérilisation de la coupe menstruelle n’est réalisée qu’une seule et unique fois pour éviter que la matière ne s’abîme. Après chaque utilisation, un lavage à l’eau propre suffit amplement. Toutefois, si vous n’êtes pas sûr qu’elle soit bien propre, vous pouvez utiliser un savon PH neutre pour lavage et il ne faut pas oublier de bien rincer après utilisation. Il faut garder en tête que cette protection entre dans son intimité et elle doit être parfaitement propre pour éviter une éventuelle infection microbienne.

Autres précautions d’usage

La mise en place d’une coupe menstruelle semble complexe, mais quand on s’y met, l’opération n’est si difficile que ça. En effet, l’introduction doit se faire méticuleusement et la coupe doit être pliée. Pour en savoir davantage sur les techniques de pliage, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son gynécologue. Sur l’emballage de certains modèles,  ces techniques sont schématisées pour faciliter la compréhension.

Une fois la coupe introduite, il ne faut pas hésiter à vérifier si ses bordures sont bien ouvertes. Cette vérification est importante pour prévenir une éventuelle fuite. Dans un premier temps, l’opération semble difficile, mais au fil du temps, elle devient un automatisme.

Pour retirer la coupe menstruelle, il ne faut pas tirer directement sur la tige. Il faut décoller doucement ses bordures et la faire descendre en s’aidant des muscles du vagin.