Quels sont les sports à éviter pour les enfants

On entend toujours dire que le sport fait du bien à notre corps. C’est la vérité et on encourage tout le monde à pratiquer des activités physiques. Les enfants doivent aussi s’y mettre. Cependant, il existe certains sports que les enfants ne doivent pas pratiquer, du moins jusqu’à ce qu’ils soient des adolescents. En effet, cela peut entrainer des risques pour la santé de l’enfant. De même que ces sports interdits, si on s’y obstine, sont incompatibles au corps de l’enfant vu qu’il est en pleine croissance et qu’il est encore fragile.

La course de longue durée

Les enfants possèdent un potentiel qui leur permet de tenir bon pendant une course de longue durée et à allure régulière et sans arrêt. Les parents en sont vraiment fiers sans douter du danger que cela représente. En effet, il faut se méfier des apparences trompeuses. Sous cette grande capacité de courir se cache un grand danger. Il faut ainsi tenir compte de deux paramètres afin de savoir si l’enfant est capable d’effectuer le parcours ou non.

  • Sur le plan physique, il ne faut pas qu’il excède les dix minutes sinon, cela portera atteinte sur son corps en pleine phase de croissance. En même temps il est fort possible aussi qu’il se blesse irréversiblement suite à des déséquilibres anatomiques.
  • Psychologiquement, on ne peut capter l’attention d’un enfant que durant 10 minutes maximum. La suite sera un moment d’égarement et signifiera démotivation de l’enfant.

Le triple saut

Ce sport est réservé à l’adulte. En effet, cela demande un corps ayant des muscles très développés pouvant maintenir le squelette et par conséquent afin d’éviter les blessures. De plus, il faut beaucoup d’entrainement afin d’être prêt à effectuer le triple saut. Contrairement à tout cela, l’enfant est en cours de croissance. Les risques de traumatismes auprès des cartilages de conjugaison d’os sont alors énormes. La piste à recouvrement synthétique peut aussi causer un traumatisme à l’enfant.

La musculation avec charge

Voir un petit qui possède déjà un corps musclé peut être mignon. Cependant, avant sa douzième année, l’enfant ne doit point se muscler. Si les parents décident de muscler son enfant, il faut qu’il ait donc au moins 12 ans. Et encore, les charges doivent être les plus légères possibles. C’est à quinze ans qu’il peut commencer à ajouter des charges assez importantes mais encore sans excès.

Les sports de percussion

Nous parlons ici des sports comme la boxe, le karaté ou le kick-boxing. Ce sont des sports où des coups sont portés par une partie du corps. Certes, porter des protections est obligatoire mais à force de recevoir excessivement des coups, les risques de traumatismes et séquelles ultérieurs  sont énormes.

Afin de déterminer quel sport votre enfant peut-il pratiquer, demander conseil à un professionnel. Si vous voulez avoir les avis des coachs étrangers comme un allemand, suivez des cours d’allemand à Paris, chez Angelio Acvademia afin de bien comprendre l’ensemble des conseils.