appartement

Rénovation d’appartement : les points de vigilance

La rénovation d’un appartement exige beaucoup plus d’attention que la rénovation d’une maison individuelle. La raison est simple, habiter dans un appartement, c’est vivre en quelque sorte avec des voisins de palier, ou des voisins tout court. Ceci étant, dans un appartement, il y a des règles à suivre et surtout, des points de vigilance afin d’éviter les éventuelles nuisances, tandis que dans une maison individuelle, on est plus ou moins libre du moment où l’on effectue les travaux dans sa propriété. Dans tous les cas, la rénovation d’une maison passe par la vérification et l’amélioration de l’isolation. L’appartement n’échappe pas à la règle.

L’isolation de l’appartement : un passage obligé

Les travaux d’isolation constituent souvent un passage obligé lors de la rénovation d’une habitation. On vérifie et on refait l’isolation des murs, de la toiture, sinon du plafond, ou du sol, si nécessaire. Il s’agit d’une isolation thermique et d’une isolation phonique. Le résultat de l’isolation thermique est palpable sur la facture d’énergie si l’on sait choisir le bon isolant. Parmi les isolants, citons entre autres l’ouate de cellulose et la fibre de bois. Dotez par exemple un double vitrage aux fenêtres. Lors de l’exploitation du logement, il suffit de compléter les travaux par un bon système de chauffage. On voudrait bien utiliser un poêle à buches dans son appartement, mais le gros volume du combustible engage trop de place. Orienter son choix vers le poêle à granulés de bois serait alors plus judicieux. Avis aux habitants du département de la Marne : on peut trouver le meilleur pellet de bois à Tinqueux.

Le poêle à granulés de bois dans un appartement

L’utilisation d’un poêle à granulés de bois dans un appartement nécessite l’accord de la copropriété, surtout si on doit ajouter un conduit d’évacuation en façade ou à travers le toit. La toiture et la façade font en effet partie des éléments communs. Qui plus est, le dégagement de fumée est susceptible de nuire aux voisins des étages du dessus. Donc, même s’il est admis qu’il existe des poêles à pellets dotés de bonnes performances environnementales et qui n’est pas plus polluant que d’autres dispositifs de chauffage, il faut quand même prendre les bonnes dispositions de voisinage. Une autre solution d’évacuation de fumée existe pour ceux qui voudront se passer de conduit d’évacuation par le toit : le système de ventouse.

Les règles inhérentes à la rénovation d’un appartement

Les parties communes ne doivent pas être affectées par les travaux de rénovation. Outre les façades qui englobent les murs porteurs ainsi que la toiture, parmi ces éléments, citons :

  • Les escaliers
  • La cour
  • Les voies d’accès
  • Les conduits de chauffage collectif
  • La tuyauterie des radiateurs électriques

Tout comme la façade qui contribue à l’esthétisme du bâtiment, les fenêtres et les balcons ne doivent faire l’objet d’aucune modification.

En bref, toute rénovation doit concerner uniquement les parties privatives, et là encore, quelques aménagements intérieurs sont encadrés par les règles de copropriété. Citons à titre d’exemple les modifications apportées au sol (ou au plafond) qui risquent d’engendrer des nuisances sonores.

Soyez vigilant sur…

… Les obligations selon le type de travaux, surtout s’il s’agit des travaux touchant les fenêtres, de l’aménagement des combles, de la création d’un mur ou de la surélévation de l’habitation. Ces types d’intervention exigent en effet une déclaration préalable. Certains nécessitent un permis de construire. Il est recommandé de lire attentivement le règlement de copropriété avant de se lancer au projet de rénovation, et de s’enquérir des modalités auprès des professionnels. D’autres obligations légales sont aussi à étudier bien avant d’évaluer l’étendue des travaux du point de vue financier et au niveau du timing.